D’être vegan à Paris

Coucou!

Je suis à Paris pour un long week-end. J’adore l’Eurostar – chaque fois que je le prends… j’ai l’impression que Europe est très proche à Londres et facile d’accès. Hier, je suis allé à une conférence végétalien parce que mon amie est vegan. Tu peux lire l’interview avec l’organisatrice du salon VeggieWorld Paris ici.

La chose qui m’a intéressée était qu’il y avait tant de «choses vegan» qui n’a pas la nourriture – vêtements, sacs, chaussures, soins de la peau, les sociétés, etc. Et les produits étaient vraiment créatif set utilisent des ingrédients naturels d’une manière innovante. À mon avis, les quatre meilleures marques étaient :

  1. The Dutch Weed Burger – Leur hamburger a une galette faite avec des algues, du pain avec chlorelle, et une sauce avec de la laitue de mer. Comme prévu… il est plus vert que d’habitude.  unknown
  2. Wheaty – Une gamme originale de produits végétaliens à base de Seitan alliant texture et saveur. Tous leurs produits sont bios, sans huile de palme et riches en protéines végétales.
  3. Matt & Nat – ils ont des sacs en cuir faux qui sont extrêmement chic.
  4. Fils De Pomme – J’ADORE leur image de marque. La bouteille de cidre est tellement bien conçue et ils se ventent comme un produit en bonne santé plutôt que un produit vegan.fils

Ce week-end en France est comme un rêve … maintenant je sors au marché pour le pain aux céréales! Je veux vivre dans cette ville encore une fois…

Un peu “COMME UN BÂTEAU” (a bit of new french music)

Song by Indila. In her album Mini World.

Refrain: 

Un peu comme un bateau
J’avance face à la mer
Je navigue sur les flots
Un peu comme un bateau
J’avance et je suis fière
De ce que porte mon dos
Un peu comme un bateau
Qui trouve son équilibre
Entre les vagues et le chaos
Un peu comme un bateau
J’avance et je suis fière
De ce que porte mon dos
Un peu comme un bateau. 

Translation of the chorus: 

A bit like a boat
I’m pushing ahead against the sea
I’m sailing over the waves
A bit like a boat
I’m pushing ahead and I’m proud
of what I’m carrying on my back
A bit like a boat
which finds its balance
between waves and chaos
A bit like a boat
I’m pushing ahead and I’m proud
of what I’m carrying on my back
A bit like a boat

Study Abroad Experience on the King’s College London Website

Well ladies and gentlemen,

I am officially on the King’s College London Website for a second time. This time I was asked to write about my study abroad experience at the Sorbonne – Paris III and I even got to include some pictures!

Click here to read about my Study Abroad Experience on the King’s College London Website

“Les Secrets de la Réussite du luxe à la française”

L’article original: Clique Ici 

Résumé: Cet article écrit par Julie de La Brosse en 2013 se concentre sur les produits de luxe en France qui sont en ligne avec la tradition de glamour et mode. D’une façon générale, l’article parle de la production, la consommation, et la culture autour des produits de luxe – en particulier la mondialisation de marché à l’extérieur. Les points de l’article reposent sur les données et la recherche. Au tout début, La Brosse compare Le Quatar Luxury Group au luxe français. L’auteur mentionne le groupe LVMH qui comporte les grandes marques Louis Vuitton, Moët et Hennessy. Ce groupe représente l’importance des produits de luxe à la française dans les secteurs de la mode, l’alcool, les bijoux, le maquillage et le parfum. Et LVMH est la marque la plus rentable – citée comme « la cash machine du luxe à la française ». Elle est suivie par Chanel, Cartier, Yves Saint Laurent, Gucci et Christian Dior Couture, elles sont toutes françaises à l’exception de Gucci qui est une marque Italienne.

Dans l’économie française, la production et exportation des produits de luxe ont toujours eu une importance. De plus, le prix des produits de luxe a augmenté entre 1976 et 2012 plus que le prix des autres biens de consommation. Donc, la culture autour du luxe est vraiment importante pour l’économie français et la production des produits à l’interne et à l’externe. L’article dit que « le solde commercial du luxe serait de 20 à 30 milliards d’euros chaque années. Plus que l’aéronautique ! »

Le Bosse parle également des développements dans les autres pays et leur impact sur les produits de luxe français. L’article parle de l’importance de la classe aisée chinoise qui a gagné plus d’importance économiquement dans les achats de produits de luxe. Au niveau de consommateurs, les Etats-Unis, le Japon, la Chine et la Grande-Bretagne ont plus de millionnaires dans la population. Mais au niveau de production des produits haut-de-gamme pour le marché mondial,  la France a une grande part de marché. Alors, le luxe est un des plus importants exportateurs de la France. Et avec la crise, l’industrie du luxe a aussi connu quelques turbulences – comme une baisse de la consommation et culturellement, la lutte contre la corruption. Et encore, c’est important de noter l’impact de la montée en puissance de la population aisée chinoise.  Même si les Etats-Unis reste le plus grand consommateur, la demande des autres nouveaux marchés modifie l’évolution des facettes de la planète luxe (comme e-commerce). À la fin de l’article, La Brosse dit que le secteur florissant est important pour le reste de l’industrie française.

Le Quai Saint-Michel et Notre-Dame, par Maximilien Luce, 1901

Le Quai Saint-Michel et Notre-Dame, par Maximilien Luce, 1901

Cette œuvre présente le spectateur avec les coups de pinceau et les couleurs irréel et pâle. La peinture est plate à cause des couleurs et de la perspective. Il y a un horizon dans la composition, mais les lignes de force sont justes verticaux et horizontaux. La route sort de l’écran ; c’est-à-dire que le point de fuite est à l’extérieur du cadre, donc le spectateur n’a pas un grand sens de perspective dans le paysage. Mais le but n’est pas pour le spectateur à entrer dans le cadre, mais de rester au niveau d’œuvres d’art (voir plus en bas). Même si l’œuvre nous présente les moyens artistiques d’huile sur toile, la peinture représente un paysage réel d’un style plein-air avec lumières qui représente un moment spécifique dans la journée. L’œuvre représente un paysage d’espace devant Notre Dame. De plus du titre d’œuvre, les moyens artistes mettent en valeur Notre Dame. Le point de vue pris par l’artiste n’est pas au niveau de rue avec la population, mais la composition est au même niveau de Notre Dame avec le horizon directement dans le centre de cadre. Aussi le centrage et le ton-en-ton avec les couleurs complémentaires expriment l’importance de cathédrale. Même si la taille de Notre Dame n’est pas extrêmement plus grande que les autres éléments, les autres moyens artistiques évoquent son importance pour la société de l’époque. On peut noter aussi que la lumière évoque le mouvement parce que le soleil change ombres et de lumière pendant les différentes parties de la journée, donc le paysage est en constante évolution. Aussi, le moyen artistique des petits points des couleurs évoque le mouvement car il rend les yeux se déplacent (un peu comme Le Bal du Moulin de la Galette par Auguste Renoir en 1876). On peut dire que la touche d’artiste exprime le mouvement parce que les gens sont floues – comme s’ils étaient pris dans le mouvement. Aussi, il y a un niveau de naturalisme qui vient avec plein air parce que il y a une représentation des personnes de différentes classes économiques – des riches femmes avec belles robes et s travailleurs manuels.

L’œuvre est figurative, mais la représentation n’est pas totalement réaliste parce que l’artiste a pris des libertés avec les moyens artistiques. De plus, la touche de l’artiste et le moyen artistique des couleurs présente l’œuvre – l’huile sur toile. Cette œuvre joue sur la position de spectateur dans l’espace devant l’œuvre parce que l’interprétation des couleurs dépend si les points de couleurs se mélangent ou pas. Les petits points comme un construction d’œuvre met Luce et cette œuvre dans le style néo-impressionnisme ou précisément pointillisme. De plus, il y a plus d’importance mis sur le spectateur parce que ce style de peinture exprime l’idée que l’œuvre est crée dans le cerveau de spectateur. Même si c’œuvre est un représentation d’un vrai paysage et peut-être peiné en plein-air, cette ouvre n’est pas un fenêtre d’un autre monde comme la mentalité avant les impressionnistes. Ici Luce était au niveau des moyens artistique avec Van Gogh (La Nuit étoilée, 1889) ou Georges Seurat (la Parade, 1889). C’est-à-dire que les couleurs et coupes de pinceau nous présente un œuvre d’art d’une manière fabriqué, mais il y a une représentation du paysage devant Notre Dame. C’est important aussi de noter que cette œuvre est un paysage avec un sujet réel. Même si les couleurs ne sont pas réaliste, l’effet de contraste avec les couleurs chaudes conter froides qui évoque le soleil et repesent les lumières d’une façon réel. Le travaille sur les lumières me semblent être en ligne avec la peinture de l’air plein. Aussi, la composition qui met juste un demi d’un persona dans le coin inférieur droit de la peinture me rappelle de la peinture Rue De Paris, Temps de Pluie (1877) Par Gustave Caillebotte. Alors que Notre Dame est centré et adhère à la composition classique, la moitié d’une personne exprime la révolution de cadrage qui s’est passé à la fin du 19ème siècle.

le Scandale d’Hollande (Closer) #français #président #hollande

Hollande

La question du journaliste a concerné le scandale avec Hollande publié dans le magazine Closer. Le journaliste a dit que la situation avait besoin de clarification pour le public français et les gens dans le monde entier qui regardent cette émission. Je suis d’accord avec cette logique, mais au même temps, je comprends aussi que le président d’état ait refusé de répondre avec une clarification ou des détails. Il a pris une petite pause avant de donner sa réponse. Au début, Hollande a dit « Je comprends votre question et je pense que vous allez comprendre ma réponse. Il a continué en répondant que les affaires privées doivent rester dans le domaine privé avec un traitement personnel en étant respectueux de chacun. Alors, il a refusé de répondre à des questions sur ce sujet avant la date fixée. Pendant tout la réponse, Hollande est resté calme comme s’il savait que la question allait être posée. Il avait prévu d’éviter cette affaire personnelle avec la raison de traitement en privé. Son attitude a été stricte et en même temps tranquille (comme pour toutes les autres questions politiques).

Personnellement, je comprends pourquoi Hollande n’a pas voulu répondre à la question sur la liaison entre l’actrice et lui-même. Après tout il est le président d’état et dans cette situation, il n’y a pas de réponse correcte. Il y a juste une réponse politique qui permet d’éviter la réalité. Je suis d’accord avec l’idée d’une vie privée et que chacun a le droit d’une vie personnelle. Cependant, la réponse n’était pas satisfaisante pour le public mondial. Hollande comme président représente l’image de la France à l’étranger et je pense que ce scandale va influencer l’opinion du public sur la politique française. Mais, je ne pense pas que ca va avoir de l’effet la prochaine rencontre de Hollande avec Obama. En fait, ce scandale public d’infidélité n’était pas la première fois pour un homme politique. Même aux Etats-Unis, il y avait le président Clinton en 1998. Oui, c’est vrai que le gouvernement a destitué Clinton, mais ces affaires sexuelles sont à l’extérieur de la sphère politique, et plutôt dans la sphère publique à cause de la médiatisation des personnalités publiques. Donc, bien sûr, cette affaire va influencer l’opinion des américains et le gouvernement américain sur Hollande, mais Obama va progresser avec un professionnalisme de président français.

Paris me manque déjà – particulièrement la cuisine française.

20140107-090327.jpg

C’est moins d’un mois que j’ai quitté Paris. Et bon, la ville me manque! Et tout les petites choses quotidiennes, comme la boulangerie ou la fromagerie. Mais il est normal de vouloir toujours ce qu’on n’a pas. À bientot Paris, et bonjour Londres (bière, des saucisses, des œufs et Marmite).

5 Rules of being a Good City Citizen

  1. When someone asks you to take a picture of them, take your job as a photographer seriously. This picture could be their only ‘couple picture’ in front of Big Ben. Or it could be her new Facebook Profile picture. (And we all know how important that is!)
  2. When it comes to working in coffee shops, be respectable of space. If you’re on your own at Starbucks, let a stranger take the other side of the table. And when they or you leave, say your goodbyes and smile… you were practically on a coffee date after all!!
  3. Be mindful of people traffic flow. Everyone is busy. Everyone is stressed. Everyone is late for a meeting. Everyone is being slowed down by tourists wandering on the wrong side of the street. So just please be respectful of those stressed and frazzled human beings around you. They’re fighting a battle as well.  
  4. Those people on the street – the ones in colourful vests and a cause they’re promoting – are real people on the street. You don’t need to ignore them like the plague. THEY’RE PEOPLE, in the cold, trying to save Pandas. So say “no thank you” if you don’t have time, but have the courtesy to look them in the eyes.
  5. It’s easy to get caught up in day-to-day tasks. So, every now and again… take a break and look up at the wonderful buildings around you. It’s simultaneously a humbling and aspiring feeling. And will make you a better citizen of your respective city. A true Londoner, or Parisian, or New Yorker. 

5 ‘Petite’ Things About Paris

Exactly 5 months and 1 day ago I took the Eurostar from London to Paris, and naturally I voiced my enthusiasm on this blog. Well the time has come to journey back (quite literally… I am faced in the opposite direction of the train’s movement). So here are a couple things I’ve learned during my time in France:

1. As your proficiency skills in one language go up, your other languages will suffer. I would have never thought that becoming better at French would mean spelling and grammar mistakes in English, after all English is native language! But no, I was making silly typos almost every single day by the end of my stay. Bahhhhh, Alors, qu’est ce qu’on fait?

2. Quiche is one of the most delicious foods on the planet. Bahhhh….. Voilà.

3.  Being a nanny is a great way to socialize and learn about the country’s culture. You’d be surprised how much you can learn about the population by observing how children are raised. Bon… bahhh, on prend une goûte après l’école. Un petit Pomme-pot et une tartine avec Nutella pour toi aussi? 

4. They say bahhhhh….. a lot. The best way to learn a foreign language is to pick up the little sounds in between words. Believe me, it will do wonders for your accent. Je te promis.

5.  Living in Pars is HARD. And disheartening some times. You might get your phone stole. You will get whistled at and harassed. No matter how well you speak French, people will treat you like a foreigner. The metro will stop at random times. Your Internet will not work. You will live in small spaces. You will not have a gym near your apartment. Nothing will be open on Sunday and Monday and anything administration-related will never be open.  Don’t get me wrong; it’s a wonderful city. But to survive, you have to willing to struggle. To fight for what you want. Paris n’est pas la ville que tu as vue dans le film d’Amélie Poulin. Désolé.   

That being said, I would still recommend the experience to everyone. After all, the city does grow on you. You’ll crave a baguette as you walk down the cobblestone roads. Children will have the most adorable names. You will randomly decide to go the Musée d’Orsay on a Thursday night. And the French Countryside is absolutely lovely for a weekend escape.  

Bon… bahhh… voilà ! Une vite réflexion pendant que je prend le train à Londres. En gros, j’adore France et je suis impatiente d’améliorer mon français de plus. Peut-être c’est un peu difficile, mais avec les amies sympas ce serait une bonne expérience. 

« Un dessin qui prend vie»

Au début du cinéma, particulièrement les premiers courts métrages d’animation avant 1906, les films affichent une fascination avec des dessins ou des photographies statiques qui deviennent vivants. On peut citer le début de Humorous Phases of Funny Faces (J. Stuart, 1906) et Fantasmagorie (Emile Cohl, 1908) car ces films commencent par une main qui dessine le personnage avant que le personnage bouge pour la première fois. Après qu’il y a une image statique, l’animation commence. J’ai appliqué le même principe pour la séquence d’une fille dans la photographe en noir-et-blanc. La photographie commence comme une image fixe, mais après l’image prend vie jusqu’à former une petite vidéo, même le cadrage bouge autour le page de carnet. Et à la fin, il y a une main qui viens et prend la photo afin de montrer que c’est juste un feuillie de papier. Alors, le début et fin de cette séquence utilise les mains d’une vraie personne pour situer l’animation dans le monde réel où le carnet existe vraiment. Et entre les deux interventions de la réalité, il y a la magique d’animation qui donne une vie à la photographie de la fille. Aussi, l’idée d’un carnet de croquis se retrouve aussi dans le film Little Nemo (Winsor McCay, 1911). On peut voir que le monde animé est rompu quand la fin d’animation interrompt le mouvement et que la caméra fait un zoom arrière pour révéler une main tenant un carnet. Dans le même principe, ce film de McCay représente la tradition d’avoir un dessin qui bouge dans un papier à deux dimensions.