L’oeil de Brassaï et Montmartre…

L'oeil de Brassaï et Montmartre...

On peut conclure que cette photographie de Brassaï est un exemple du romanticisme autour de Paris. La ville a la réputation d’être artistique, belle, chic, et riche. Les photographies de Brassaï monte un Paris qui est parfait – tout qui n’était pas agréable au moment a été omise du cadrage. Mais comme c’est une photographie, le spectateur croit que la ville est exactement comme l’image à cause de processus mécanique de photographie. Cependant, bien que la photographie représente un lieu réel, c’est seulement une seconde de temps avec un cadrage spécifique. Brassaï a une collection de photographies qui ont été prises au bon moment – ils présentent le spectateur avec le meilleur point de vue et éclairage. Mais bien sûr, les images sont un rendu artistique de la réalité, et non pas le processus mécanique que certains associent à la photographie. C’est la même idée avec la vidéo, par exemple, le film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulin réalisé par Jean-Pierre Jeunet en 2001. Le Paris dans le film est digitalement augmentée pour raviver les couleurs et effacer les graffitis. Et aussi, il n’y a pas de diversité culturelle dans les caractères de fond – intentionnellement. Et d’un point de vue historique, on peut dire que Paris a son image parfaite grâce à rendu artistique –juste prend Brassaï et Jeunet comme les exemples.

P.S. CLICK ON THE PHOTO.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s